logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
ta2019 carreCampagne 2019-2020

Un Land ne peut lier la prise en charge du transport scolaire à une condition de résidence

Le 2 avril 2020, la Cour de justice européenne a considéré que le Land de Rhénanie-Palatinat ne peut lier la prise en charge du transport scolaire d’un élève à...

Lire la suite...

Le délai de délibération pour le transfert de la compétence "mobilités" est repoussé de trois mois

En application de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de covid-19,qui lui en a donné l'habilitation, le gouvernement a pri...

Lire la suite...

Communiqué de presse ANATEEP du 23 mars 2020

Port de la ceinture dans les cars : les "nudges" primésLa Sécurité routière organisait, pour la quatrième année consécutive, le concours innovation, qui vise à...

Lire la suite...

logoversed
petitlogo men 2017 petitlogo_mindscr
logo-iveco-bus logo adf 2016
2018 11 28 ministereLe 28 novembre 2018, une délégation conjointe de l’ANATEEP, emmenée par sa Présidente, la sénatrice Nicole Bonnefoy, et de la FCPE a été reçue par la ministre des transports, Elisabeth Borne. Une entrevue d’une heure dans une ambiance studieuse, constructive et pragmatique, où la sécurité des enfants et la qualité de leur transport ont été au cœur des discussions.

Trois thèmes principaux ont été abordés : le transport debout des enfants en agglomération, non ceinturés, sur des voiries rurales ou périurbaines jusqu'à 70km/h ; le coût croissant du transport scolaire pour les familles et des amendements au projet de loi d’orientation des mobilités (LOM).

La délégation a également formulé des demandes spécifiques : l’accompagnement des enfants de maternelle dans le transport à l’heure où la scolarité obligatoire va être portée à trois ans à la rentrée 2019, la création d’un Observatoire national du transport scolaire…

La ministre, très à l’écoute, a demandé à ses services d’envisager des adaptations de la législation et de la réglementation sur quelques sujets sensibles. L’ANATEEP et les directions centrales concernées vont poursuivre leurs échanges dans la perspective de la discussion parlementaire à venir sur la LOM.

solidaritelaique