logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
ta2019 carreCampagne 2019-2020

l'ANATEEP reçue par le SNPDEN

L’ANATEEP et le SNPDEN, premier syndicat de personnels de direction de l’Education nationale (proviseurs et principaux), se sont réunis le 4 décembre 2019, pour...

Lire la suite...

Congrès FNTV 2019 : l’ANATEEP présente à l’atelier "Transport scolaire"

La sénatrice Nicole Bonnefoy, Présidente de l’ANATEEP, n’ayant pu intervenir au Congrès de la fédération professionnelle pour cause de nomination en tant que r...

Lire la suite...

"Transport Attitude" : un lancement réussi

Le 26 septembre, à Chabeuil (Drôme), Nicole Bonnefoy a lancé officiellement la 33ème édition de la campagne nationale de l’ANATEEP, «Transport Attitude», en pr...

Lire la suite...

logoversed
petitlogo men 2017 petitlogo_mindscr
logo-iveco-bus logo adf 2016
COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANATEEP

Réunie en Congrès ces 21 et 22 mai 2011 à Auxerre (Yonne), l'Association nationale pour les transports éducatifs de l'enseignement public (ANATEEP), s'inquiète d'un certain nombre de projets de schémas départementaux de coopération intercommunale (SDCI). Ces derniers se traduiront, selon elle, «par la suppression quasi systématique et sans discernement de syndicats intercommunaux (SIVU, SIVOS, SIVOM,...)». Or, en transport scolaire, nombre d'entre eux assurent leur mission d'autorités organisatrices de second rang (AO2), «à la satisfaction des utilisateurs et des conseils généraux», voire de communautés d'agglomération.

Pour l'association, «la refonte de la carte intercommunale ne doit pas bouleverser l'organisation de proximité des transports scolaires». C'est pourquoi elle demande aux Préfets et aux différentes commissions départementales de coopération intercommunale «d'être vigilants sur cette question des transports scolaires de proximité et d'envisager les amendements nécessaires».

L'ANATEEP fait cependant «pleinement confiance aux autorités organisatrices de premier rang (AO1), Départements et EPCI (Communautés urbaines, d'agglomération ou de communes), pour trouver l'équilibre nécessaire afin d'assurer un transport scolaire de qualité, au plus proche de leurs administrés, en tenant compte des réalités locales».

Paris, le 23 mai 2011
Contacts Presse : Eric Breton ou Christophe Trébosc - 01 43 57 42 86. 

solidaritelaique