logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
ta2019 carreCampagne 2019-2020

l'ANATEEP reçue par le SNPDEN

L’ANATEEP et le SNPDEN, premier syndicat de personnels de direction de l’Education nationale (proviseurs et principaux), se sont réunis le 4 décembre 2019, pour...

Lire la suite...

Congrès FNTV 2019 : l’ANATEEP présente à l’atelier "Transport scolaire"

La sénatrice Nicole Bonnefoy, Présidente de l’ANATEEP, n’ayant pu intervenir au Congrès de la fédération professionnelle pour cause de nomination en tant que r...

Lire la suite...

"Transport Attitude" : un lancement réussi

Le 26 septembre, à Chabeuil (Drôme), Nicole Bonnefoy a lancé officiellement la 33ème édition de la campagne nationale de l’ANATEEP, «Transport Attitude», en pr...

Lire la suite...

logoversed
petitlogo men 2017 petitlogo_mindscr
logo-iveco-bus logo adf 2016
Réunie en Assemblée générale les 2 et 3 juin 2012 à Nantes (Loire-Atlantique), l'Association nationale pour les transports éducatifs de l'enseignement public (ANATEEP), s'est inquiétée de la tendance actuelle à la remise en cause de la gratuité des transports scolaires par plusieurs conseils généraux. Réaffirmant « son attachement à l'égalité d'accès, pour tous les jeunes, où qu'ils habitent, au service public de l'Education Nationale », elle demande que « les autorités organisatrices, tout en optimisant la qualité du service, assurent la gratuité d'un aller-retour quotidien pour tout élève, de la maternelle au lycée, ou d'un aller-retour hebdomadaire pour les internes ».
Afin de lutter contre la multiplication des cartes de transport dites « de complaisance », l'ANATEEP admet la possibilité d'une « contribution citoyenne de responsabilisation correspondant au maximum à 5% du coût total annuel du transport d'un élève ».
Lorsque la gratuité n'est pas assurée, l'ANATEEP demande « que le prix payé par les familles soit subordonné à l'importance de leurs revenus », notamment au travers du quotient familial et que, parallèlement, « un effort de concertation entre les autorités organisatrices d'un même département » permette une harmonisation tarifaire, gage de lisibilité pour l'usager.
Contact presse : Eric Breton ou Christophe Trébosc – 01 43 57 42 86

> pdf Résolution d'Assemblée générale

solidaritelaique