logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
ta2019 carreCampagne 2019-2020

Vaison-La-Romaine : l’ANATEEP en stage national

COMMUNIQUÉ DE PRESSEL’Association nationale pour les transports éducatifs de l’enseignement public (ANATEEP) tenait son traditionnel stage de formation des mili...

Lire la suite...

Communiqué de l'ANATEEP du 23 mai 2019

Transport debout des enfants : une agglomération condamnée Par un arrêt du 23 mai 2019, le tribunal administratif de Poitiers condamne la communauté d’aggloméra...

Lire la suite...

Communiqué de l'ANATEEP du 19 mai 2019

Pour la gratuité du transport scolaire Lors de son Assemblée générale annuelle de Saint-Paul-lès-Dax (Landes/Nouvelle-Aquitaine), qui s’est tenue les 18 et 19 m...

Lire la suite...

logoversed
petitlogo men 2017 petitlogo_mindscr
logo-iveco-bus logo adf 2016
jean claude freconJean-Claude Frécon, Président de l’ANATEEP de 2003 à 2016, est décédé brutalement d’un infarctus samedi 10 décembre 2016, à l’âge de 72 ans. Sénateur de la Loire depuis 2001, Jean-Claude Frécon avait récemment annoncé qu’il ne briguerait pas de nouveau mandat.

Un élu de terrain passionné de la ruralité
Originaire de Castellane (Alpes-de-Haute-Provence), marié et père de trois enfants, cet ancien instituteur a été maire de Pouilly-lès-Feurs (Loire) de 1983 à 2006. Conseiller général du canton de Feurs, de 1979 à 2002, Jean-Claude Frécon a consacré toute sa carrière politique à défendre les communes rurales. Sa passion pour la ruralité, les petites communes, l'a conduit à militer très tôt à l’Association des Maires de France où sa force de conviction et son implication le conduisent à la Vice Présidence Nationale de l’AMF de 1988 à 2006. Spécialiste reconnu des finances locales, dont il connaissait les méandres sur le bout des doigts, il a été membre de la commission des finances locales pendant plusieurs années.
Au cours de son mandat de conseiller général, il a présidé la commission Transport de son département alors même qu’il n’était pas dans la majorité, à la demande du Président Lucien Neuwirth. Jean-Claude Frécon n’était pas un homme d’appareil et ses valeurs humaines lui permettaient d’être apprécié de toutes et tous, bien au-delà des étiquettes. C’est cette passion de la ruralité, cette conviction que les dossiers et le travail de terrain sont les plus utiles à ses concitoyens qui a conduit Jean-Claude Frécon à accepter de présider l’ANATEEP. Il trouvait dans le transport scolaire un champ d’action en cohérence avec ses valeurs : modestie, ancrage au territoire, défense de l’école publique,...

Président de l’ANATEEP pendant 13 ans
En 2003, il préside sa première Assemblée générale de l’ANATEEP à Moulins, elle a pour thème « Le transport des jeunes en situation de handicap ». La même année, la 1ère journée internationale de la sécurité du Transport des jeunes sera lancée au Sénat. Outre l'activité politique du Président de l’ANATEEP (Rendez-vous ministériels, au Parlement, Questions écrites,....), on retiendra des réussites particulièrement importantes :
La loi du 1er juillet 2008 relative à l’organisation des transports scolaires en Ile- de- France qui permet la subdélégation de compétence entre organisateurs est adoptée. L’ANATEEP et son Président Jean Claude Frécon y ont pris une grande part, en étroite concertation avec le STIF.
De mars à juillet 2009, Jean Claude Frécon anime une série de réunions de travail avec le ministère des Finances (DAJ) et la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL) pour mettre fin aux contentieux judiciaires nombreux dans le secteur du transport scolaire, dans le cadre de la remise en cause des « marchés négociés ». Il obtient avec l’ANATEEP la publication d’une note juridique de clarification sur le site du Ministère des finances. Un vrai exploit.
Apprécié des militants, toujours disponible et présent aux rendez-vous, assemblée générales, séminaires, Jean-Claude faisait tout son possible pour rendre visite aux bénévoles en stage d’été. Jean Claude Frécon aura fêté avec tous les militants les 40 ans puis les 50 ans de l’ANATEEP.
Tous les membres et les amis de l’ANATEEP sont tristes aujourd’hui. Et toutes leurs pensées vont à sa famille, ses proches, ses collaborateurs, en ces moments cruels...

solidaritelaique