logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
ta2019 carreCampagne 2019-2020

Communiqué de l'ANATEEP du 23 mai 2019

Transport debout des enfants : une agglomération condamnée Par un arrêt du 23 mai 2019, le tribunal administratif de Poitiers condamne la communauté d’aggloméra...

Lire la suite...

Communiqué de l'ANATEEP du 19 mai 2019

Pour la gratuité du transport scolaire Lors de son Assemblée générale annuelle de Saint-Paul-lès-Dax (Landes/Nouvelle-Aquitaine), qui s’est tenue les 18 et 19 m...

Lire la suite...

Récupération de la TVA en transport scolaire : une concession importante

Pour rappel, en l’état de la jurisprudence européenne et à titre de "règle pratique", l’administration fiscale considère que lorsque la somme des participations...

Lire la suite...

logoversed
petitlogo men 2017 petitlogo_mindscr
logo-iveco-bus logo adf 2016

Tragédie de Puisseguin : tirons-en les leçons


Vendredi 23 octobre 2015, à Puisseguin (Gironde), s’est produite une tragique collision entre un poids lourd et un autocar. Dans le brasier qui en a résulté, 43 victimes ont été tuées, 4 passagers ont été très gravement blessés. La plupart était des personnes âgées.

L’ANATEEP* s’associe à la douleur des familles et des proches des victimes. La France est en deuil, comme elle l’avait été lors de la tragédie de Beaune, le 31 juillet 1982, où 53 voyageurs dont 47 enfants, avaient trouvé la mort, dans des circonstances similaires (carambolage suivi d’un incendie).

Cette tragédie ne doit pas occulter tous les efforts continus des partenaires du transport collectif routier de personnes (transporteurs, organisateurs, associations,…) qui ont permis à ce secteur d’être parmi l’un des plus sûrs qui soient pour se déplacer. Pour le transport régulier public, chaque jour, ce sont quatre millions d’élèves qui empruntent un car, un bus, un tramway pour se rendre dans leurs établissements scolaires. La sécurité des transports scolaires est proche du «zéro victime» (5 tués en 2014). Au 1er septembre 2015, ont été rendus obligatoires dans tous les autocars la ceinture de sécurité ainsi que l’éthylotest anti-démarrage (EAD). C’est un secteur sous haute surveillance.

L’ANATEEP souhaite toutefois que les autorités organisatrices de transport (régions, départements, agglomérations) poursuivent et amplifient leurs investissements dans une politique de long terme en soutenant la prévention afin de modifier les comportements en cas d’accident (techniques d’évacuation, connaissance des équipements de sécurité…).

L’ANATEEP appelle également les pouvoirs publics à relancer le Groupe permanent sur la sécurité des transports d’enfants, mis en place après la tragédie de Beaune, qui a permis, dans un cadre pluraliste, de faire de significatives avancées en matière de sécurité. Ce groupe a malheureusement été dissous en même temps que feu le Conseil national des transports, pour de simples économies. Le gouvernement a la responsabilité de le réactiver, pour anticiper et faire en sorte qu’un tel drame ne survienne à nouveau.

solidaritelaique