logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
ta2019 carreCampagne 2019-2020

Enquête de l’ANATEEP sur l’accompagnement

L’Association nationale pour les transports éducatifs de l’enseignement public (ANATEEP) contribue très régulièrement à une meilleure connaissance du secteur de...

Lire la suite...

Vaison-La-Romaine : l’ANATEEP en stage national

COMMUNIQUÉ DE PRESSEL’Association nationale pour les transports éducatifs de l’enseignement public (ANATEEP) tenait son traditionnel stage de formation des mili...

Lire la suite...

Communiqué de l'ANATEEP du 23 mai 2019

Transport debout des enfants : une agglomération condamnée Par un arrêt du 23 mai 2019, le tribunal administratif de Poitiers condamne la communauté d’aggloméra...

Lire la suite...

logoversed
petitlogo men 2017 petitlogo_mindscr
logo-iveco-bus logo adf 2016

Drame de Millas : plus jamais…

En ce moment de recueillement national, un an exactement après la tragédie de Millas (Pyrénées-Orientales) qui a coûté la vie de six jeunes collégiens dans la collision de leur autocar avec un TER, l’ANATEEP* s’associe à la douleur des familles et des proches.

Le temps n’est pas encore venu de tirer toutes les conclusions des enquêtes judiciaire et administrative diligentées juste après l’accident. Sans doute pourra-t-on poursuivre le patient travail d’amélioration des infrastructures ferroviaires engagé depuis le drame d’Allinges en juin 2008, sans doute pourra-t-on investir dans de nouvelles améliorations techniques et/ou technologiques (communication automatique entre train et véhicules tiers,…). Néanmoins, il faut bien se convaincre que rien ne garantira une sécurité absolue des enfants transportés sans la mobilisation de tous les partenaires du transport scolaire. Toujours. Partout.

L’ANATEEP demande depuis 1997 que tous les organisateurs évitent la traversée des voies ferrées quand cela est techniquement possible. Depuis 2004, elle réclame que le passage d’un car scolaire sur une voie ferrée soit pris en compte dans les indicateurs de dangerosité des passages à niveaux, ce qui n’est toujours pas le cas.

L’ANATEEP renouvelle son appel à la plus grande vigilance des autorités organisatrices, régionales, intercommunales et communales concernées. Un contact permanent doit être mis en place, si ce n’est déjà fait, avec SNCF Réseau, les gestionnaires de voirie, notamment les conseils départementaux et les Préfectures. Nous n’avons collectivement plus le droit à un nouveau Millas.


.

solidaritelaique