logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public
logo anateep
Association NAtionale pour les Transports Educatifs de l'Enseignement Public

Drame de Millas : plus jamais...

COMMUNIQUÉ DU 14 DECEMBRE 2018En ce moment de recueillement national, un an exactement après la tragédie de Millas (Pyrénées-Orientales) qui a coûté la vie de s...

Lire la suite...

Une ministre à l’écoute…

Le 28 novembre 2018, une délégation conjointe de l’ANATEEP, emmenée par sa Présidente, la sénatrice Nicole Bonnefoy, et de la FCPE a été reçue par la ministre d...

Lire la suite...

La menace de déspécialisation des transports scolaires

L’ANATEEP, co-fondatrice de l’organisation internationale non gouvernementale AIST (association internationale pour la sécurité du transport des jeunes), organi...

Lire la suite...

logoversed
petitlogo men 2017 petitlogo_mindscr
logo-iveco-bus logo adf 2016
Accompagnement dans les transports scolaires :
une progression constante... mais encore insuffisante

D'avril à juin 2012, l'ANATEEP a réalisé une enquête approfondie, auprès des conseils généraux et communautés d'agglomération en charge des transports scolaires, afin de connaître leur stratégie et leur politique en matière d'accompagnement des enfants de maternelle.
Selon l'enquête, respectivement 5,8 % et 4,8 % des effectifs totaux transportés chaque jour par les Départements et les agglomérations sont des élèves de maternelle. L'association estime ainsi à presque 189 000 les élèves de maternelle transportés quotidiennement en France. Pour faire face à cette demande, les autorités organisatrices de premier rang (AO1) s'appuient sur environ 14 500 services à titre principal scolaire (SATPS) prenant en charge au moins un enfant de maternelle. 12 090 en transportent même plus de cinq simultanément.
59 % des conseils généraux et 53 % des agglomérations imposent l'accompagnement des enfants de maternelle. Mais, dans plus des ¾ des départements (78 %), l'accompagnement est une pratique courante et assez respectée, même sans contrainte réglementaire. Cette proportion est encore plus large (82 %) dans les communautés d'agglomération.
Actuellement, en France, 11 400 accompagnateurs sont en fonction (7 350 pour les conseils généraux et 4 050 pour les agglomérations). L'ANATEEP estime que, rien que pour assurer un taux de couverture égal à un (un accompagnateur dès qu'un enfant de maternelle est transporté), les Départements devraient embaucher environ 3 000 personnes.
Presque le quart des communautés d'agglomération (22 %) assument en totalité le coût des accompagnateurs, contre 19 % des conseils généraux. A contrario, davantage d'EPCI que de Départements (65 % contre 44 %) ne prévoient aucun financement.

Paris, le 9 octobre 2012

artsetvie600x120

solidaritelaique